Ce qu’il faut savoir sur le détachement des salariés

Emménagement à Mougins : comment trouver une maison à vendre ?
novembre 7, 2018
Acquérir un appartement à Nice Collines
décembre 23, 2018

Ce qu’il faut savoir sur le détachement des salariés

Une entreprise avec un siège confirmé à l’étranger peut détacher des travailleurs temporairement afin de réaliser une mission auprès d’un autre organisme localisé en France. Les employeurs confirmés à l’étranger sont tenus de communiquer, avant le commencement du travail, une proclamation primitive de détachement transnational , à envoyer à l’inspection du travail du pays de prestation.

Les conditions relatives au détachement

Qu’il s’agisse de semaines ou de mois, le détachement doit être temporaire et son délai est défini à l’avance. Outre ce principe primitif, la disposition de détachement ne peut être appliquée en France que sous certaines clauses. En effet, il faut que l’entreprise conditionne un service ponctuel dans le pays, sous forme d’allocation de services. Ainsi, l’employeur a le droit de détacher des travailleurs en France durant une période définie. Mais, l’entreprise est tenue obligatoirement d’être habituellement établie dans le pays d’origine et avoir une fonction significative, continue et à la fois stable. A l’achèvement de leur service, les travailleurs détachés en France sont tenue de reprendre leurs services dans l’entreprise d’origine.

De nombreuses raisons peuvent aboutir à un détachement. Vous devez suivre les règles relatives à ce domaine transnational de salariés considéré par le code de travail français. Ces motifs peuvent concerner principalement un accomplissement d’une allocation de services, un changement intragroupe, une mise en  orientation de travailleurs pour une mission temporaire et la réalisation d’un travail pour le compte de l’entreprise.

Les obligations relatives au détachement de salariés

Le détachement de travailleurs en France suppose l’exécution des procédures réglementaires obligatoires et le respect  de chaque disposition législative. Avant le commencement du détachement, l’employeur aura, suivant la nation dans laquelle est établie son entreprise, des conditions à respecter. Il y a la transmission d’une proclamation primitive de détachement à la conformité territoriale où la mission va s’effectuer. Dans le cas où l’entreprise se situe des un pays tiers, notamment en dehors des espaces économiques européens, il faut demander une permission de travail pour tous les travailleurs à détacher. Il convient également de faire une requête de visas de long séjour si l’entreprise est confirmée dans une nation dont les résidents sont dominés aux règles de visa afin de parvenir en France

Qui dit travailleurs détachés, dit garde de relation de subordination entre les salariés et les employeurs. La convention de travail qui garantie les collaborateurs est effective pendant le détachement entier. Pourtant, l’employeur doit se plier aux droits français établis en terme de conditions et de formalités de travails et de missions des employés. Il faut alors honorer les facultés collectives et individuelles, la durée de travail, les congés, les garanties sociales et les conditions de rémunération. D’ autre part, les détachements qui dépassent un mois impliquent que la rémunération soit transférée de manière mensuelle.